Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Michèle - Au Coeur de Soi

Qui suis-je ?

Bienvenue à vous qui êtes arrivés sur mon site.

Peut-être bien portés par une douce inspiration intérieure ... la voix de votre âme ?

Je suis Michèle. Canal, facilitatrice, accompagnante, thérapeute, énergéticienne ? Difficile de mettre les mots justes sur ma pratique. Mais c’est un peu de tout cela réuni.  

Praticienne Reiki à la base, ma pratique n'a jamais cessé d'évoluer. En devenant par la suite praticienne PNL, j'ai compris comment entendre les maux de l'âme au travers des mots prononcés. Ce fut une révélation ! Intéressée également par le sens profond de nos maux physiques, j'ai participé à certains ateliers de bio-décodage des maladies de Christian Flèche à Tahiti où je résidais et où il était venu enseigner. Autre révélation !

Parce que j’étais empathe (dotée d’un haut degré d’empathie, certains diraient hyper-sensible), véritable éponge, donc et, en plus, clairvoyante - clairsentiente depuis toujours, ressentant les états d'être et les émotions des autres, j’ai été amenée à faire un travail intensif sur moi-même, avec le support de thérapeutes employant différentes techniques de soin. Même quand j’ai pris le parti de consulter une psychologue clinicienne « classique », la Vie m’a amenée à rencontrer une psy, canal de Lumière. Parce qu’il me fallait, en effet, effectuer tout un chemin d'acceptation de ce que j’étais, qui j’étais, avec mes capacités particulières.

J'ai toujours su qu'il y avait plusieurs réalités, l'une physique, d'autres plus subtiles, plusieurs mondes coexistant, s'entremêlant. Née dans une famille de femmes clairvoyantes du côté de ma mère, une absence de mots s'est à un moment donné posée sur ce qui aurait pu être un héritage facilitateur.  Les peurs de l’une, la fidélité des suivantes, des parcours familiaux lourds, et cet héritage a eu vite fait de devenir un fardeau.

J'ai eu besoin de réponses arrivée à l'âge adulte, et elles sont venues, de manières très diverses, se présentant toujours à moi quand j'en avais le plus besoin. "Bizarrement", par exemple, mon premier employeur avait fait ses études dans une université Maharishi aux Etats-Unis. Nous avons passé des heures et des heures à discuter spiritualité le soir après les heures de travail. Il m'a tant enseigné ! Il a aussi amené la méditation transcendentale dans ma vie, source de mes premières grandes retrouvailles avec moi-même. Et le reste a suivi grâce à mon insatiable curiosité.

Je suis devenue véritablement ce qu'on appelle un canal de Lumière il y a une dizaine d'années maintenant. Avant cela, je communiquais déjà avec des guides de Lumière, sans mettre forcément ces mots-là sur la chose. Et puis, un beau jour, en méditation, j’ai senti que je recevais un message d’une autre teneur. C’était Marie, qui m’appelait à me souvenir.

J’ai reçu un enseignement précieux des guides que je canalise. J’ai appris à accueillir, avec toujours plus de confiance, tout ce qui s’est invité dans ma vie. J'ai fini par comprendre que tout, absolument tout, avait un sens et était destiné à me soutenir sur mon chemin de vie, les événements heureux comme les circonstances moins favorables. A leur contact, j'ai accepté de développer certains des potentiels avec lesquels je suis revenue en ce monde. C’est à partir de ce chemin de vie que je travaille aujourd'hui.

Lors d'un accompagnement qui se fait en guidance (http://www.au-coeur-de-soi.net/pages/accompagnement-en-guidance.html), je me sers de mes outils, comme la PNL qui m'a permis d'affiner mon écoute, mais aussi de mon canal  – ce qui fait qu’au détour de vos mots, je peux être amenée à ressentir une tristesse, pas forcément la vôtre (cela peut-être celle d’un ancêtre). Quand elle m’apparaît, cela veut dire que votre Être est prêt. Une énergie de libération se met en route, toute seule. C’est votre capacité à guérir, sollicitée par la Source à travers moi. En fait, tout est là, c’est en vous. Je ne fais que vous aider, dans cette écoute bienveillante et connectée dans laquelle je me place, à vous entendre, à vous relier à vous-même.

Par des lectures d'âme (http://www.au-coeur-de-soi.net/pages/lecture-d-ame.html) – votre âme va vous délivrer un message, qui peut pointer une problématique particulière, ou s’exprimer dans un langage de type rêve éveillé, ou alors évoquer une vie antérieure. Rien n’est figé. Se passe ce qui doit se passer. Votre âme va communiquer avec vous de la manière la plus adaptée dans le moment. En même temps, il y a un drainage d’énergies qui se fait, là aussi. Ce dont votre Être n’a plus besoin va tout naturellement commencer à vous quitter.

Par des messages canalisés (http://www.au-coeur-de-soi.net/pages/message-canalise.html) : vous recevez un message d'amour et de soutien ainsi que la vibration guérissante d'un maître ascensionné ou d'un archange.

Les réponses sont en nous, pouvons-nous souvent lire. Oui, c’est exact, mais elles peuvent être inaccessibles parce que certaines parts de nous (nos parts gardiennes) vibrent plus fort que notre volonté consciente d’accéder à ces réponses. Un coup de pouce extérieur peut alors être nécessaire.

L’accompagnement tel que je le pratique, les lectures d'âme et les messages canalisés agissent comme des soins énergétiques puissants permettant la ré-émergence progressive de la Lumière en vous. Ils vous rendent également de plus en plus autonomes car ils développent votre propre capacité à vous connecter à votre être supérieur, à vos guides et à la Source. A vos réponses, donc.

Mais ces réponses, il vous revient de les entendre et de suivre la voie qu’elles vous indiquent. Ce parcours que vous avez entamé en revenant sur cette Terre est vôtre.

Et si guérison il y a, c’est votre intention de guérir qui permet à la Source d’agir en vous. En passant par votre propre canal ou par moments, par un canal extérieur, qui va représenter un facilitateur du processus de guérison, le véhicule à travers lequel passe l’énergie de la Source. Sa responsabilité, c’est d’être un canal aussi clair et transparent que possible.

Comment être sûr qu’on a choisi le bon facilitateur ? En suivant son cœur. En se faisant confiance.

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :