• : Au Coeur de Soi
  • Au Coeur de Soi
  • : Je souhaite que ce blog soit un espace de partage et de ressourcement pour vous qui êtes en pleine évolution spirituelle, d’accompagnement pour vous qui sentez des changements se produire en vous actuellement sans savoir quel sens leur donner. C'est aussi le lieu où j’ai pris mon envol et pu exprimer Qui Je Suis, une fois devenue canal de Grands Guides de Lumière. Car je suis une messagère de Lumière. Là réside toute ma joie et toute ma passion pour cette vie qu’il m'a été donné de vivre.
  • Contact

Rechercher

Qui regarde à l'extérieur rêve; qui regarde à l'intérieur s'éveille.

Carl Gustav Jung

La vie est une habitude, alors j’ai instauré l’habitude d’une belle vie.

Joe Vitale, auteur de "Zero Limit"

Le vieux sage dit à l'empereur :

"Ta pensée est limitée, pourtant tout ce que tu es capable d'imaginer peut exister. Il n'y a rien qui soit impossible."

FUN CHANG

Qu'est-ce que l'idéal ?

C'est l'épanouissement de l'âme humaine.

Qu'est-ce que l'âme humaine ?

C'est la plus haute fleur de la nature. 

Jean Jaurès

Nous sommes ici seulement pour apporter de la paix à notre propre vie, et si nous apportons de la paix à notre propre vie, tout, autour de nous, trouve son propre lieu, son propre rythme et et sa propre paix.

Morrnah SIMEONA

">

Gratitude

Merci de votre participation - libre - quand je réponds à l'une de vos questions.

Merci de me soutenir dans mon action, si le coeur vous en dit.

Gratitude

Michèle

15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 04:19
  Fleur-soleil.jpg 
Certains d'entre vous auront peut-être remarqué que deux petits changements concernant ce blog ont eu lieu. Il est aujourd'hui devenu un vrai site internet www.au-coeur-de-soi.net et vous aurez peut-être également remarqué l'insertion d'un bouton Paypal "Faire un don".
  
Eh oui, comme beaucoup de travailleurs de Lumière, j'ai grandement avancé sur les questions d'ordre spirituel. L'énergie des Guides, depuis que je les canalise, m'a fait faire de grands bons en avant. J'en suis parfois encore toute surprise. Et aussi tellement heureuse, tellement emplie de joie et de gratitude ! Par contre, l'avancée en ce qui concerne les questions d'ordre matériel a été bien plus chaotique.
      
Mais chaque cahot a mis en relief des mémoires et une certaine dichotomie entre l'être spirituel et l'être incarné que je suis. J'ai retrouvé plusieurs vies où l'argent a été une donnée très lointaine pour moi. Des vies de femme où tout était pris en charge par les hommes. Des vies sans liberté où aucun choix n'était possible. Des vies de dépendance, financière, affective, intellectuelle, spirituelle. Si l'on rajoute à cela une vie de moine-enfant au coeur très pur devenu hermite au fin fond de sa forêt où il a vécu totalement seul jusqu'à sa mort parce qu'il était tout à fait fâché avec le monde des hommes (les moines) corrompus par l'argent, il est facile d'en conclure que, dans cette vie-ci, j'ai quelques petites choses à régler avec l'énergie féminine dans ce qu'elle a de bien terrestre (la blessure d'Isis) et avec la prospérité. Le fondement de mes blessures d'âme. Les blessures de tant d'entre nous. 
     
J'ai donc amené à moi les expériences nécessaires me permettant de faire ressurgir l'énergie de ces mémoires. Et nettoyé méthodiquement ces mémoires, ces blessures, me reliant au passé et qui m'empêchaient - surtout depuis que je suis devenue maman et canal - d'être libre et créatrice de ce que je souhaite vraiment. Ma peur d'aller dans le monde et de "faire toute seule" m'a mise dans un inconfort tant matériel qu'intérieur considérables, de manière très répétitive.
    
Je relisais récemment ce que disent les guides de Steve Rother au sujet de l'argent qui n'est pas réellement une énergie mais seulement le reflet d'une énergie, la nôtre. Et ça m'a totalement parlé. Ce reflet nous montre si nous savons ou pas faire bouger l'énergie autour de nous au moyen de la nôtre. Faire bouger l'énergie autour de nous au moyen de la nôtre ...
  
Si nous restons calfeutrés dans notre tour d'ivoire, "habillés pour l'hiver" avec toutes nos croyances limitantes et toutes nos peurs, c'est impossible. Mais si nous mettons le nez dehors et acceptons de vivre dans le monde en confiance, il se passe forcément quelque chose. Et l'argent vient nous dire où nous en sommes de ce côté là.
   
De libération en libération, j'ai appris l'acceptation et l'amour de qui je suis et de qui j'ai été (j'apprends encore) et j'ai appris la liberté (j'apprends encore). J'ai aussi appris le courage de montrer ma lumière et ma vérité (j'apprends encore) dans le monde des Hommes.
    
M'est venue progressivement l'envie de partager, une envie qui a grandi, est devenue joie et puis passion ! (merci, je t'aime.)
  
Me voilà donc aujourd'hui plus certaine que jamais que ma mission va dans le sens de la diffusion, de la transmission de cette sagesse dont les Guides m'ont gratifiée et de celle que j'ai retrouvée en moi aussi, au fur et à mesure (merci, je t'aime). Pas uniquement au travers de ce blog bien qu'il ait grandement participé au processus, notamment grâce à vos messages, ceux que vous me transmettez en commentaires et par mail (merci, je t'aime !). 
    
Je sais aujourd'hui également que je dois cesser de vouloir que les choses se fassent de telle ou telle manière. Etre dans le flux, dans une confiance totale. Et faire uniquement quand inspiration il y a. 
  
Ces deux dernières années, étant toujours très court au niveau de l'argent, voire sans argent du tout, je n'ai pas arrêté de vouloir. Donc, de me démener pour avoir des idées, pour organiser, mettre en place des choses. Mais je voulais que les choses se mettent en place à ma manière, une manière qui disait ma peur de me faire voir et d'aller dans le monde : je voulais avoir un endroit pour recevoir pour des canalisations ce qui signifiait recevoir essentiellement des travailleurs de Lumière. Je l'ai compris petit à petit. Et parfois organiser un atelier, peut-être bien. Normal, si je suis capable de canaliser les Guides, cela signifie que je dois en faire quelque chose, n'est-ce pas ! Je ne vais pas laisser cela en jachère. Je serais alors tellement indigne de l'honneur qu'ils me font ! Je croyais savoir. Mais je ne me rendais pas compte que je refusais encore de m'exposer trop. 
   
Et rien n'a vraiment fonctionné. Tout s'est, à chaque fois, essouflé pour aboutir à ce que l'on pourrait considérer comme un échec. Parce que je n'avais pas compris qu'une partie de moi était toujours dans sa tour d'ivoire, murée dans la peur de se faire voir, essentiellement. Se faire voir signifie "aller dans le monde", cotoyer les autres, tous les autres, pas seulement des travailleurs de Lumière, en disant sa vérité profonde. Et non, une partie de moi n'était pas prête et donc pas du tout d'accord avec cela.
  
Ces deux dernières années, j'ai vécu de nombreux bouleversements, dans ma vie  spirituelle et donc aussi dans ma vie personnelle, des bouleversements qu'il fallait à chaque fois digérer pour que je puisse m'acclimater à la nouvelle situation et à mon nouveau moi. Apprivoiser la Lumière en moi. Jouer avec. Et je ne l'ai pas fait dans la paix. Je ne me suis pas laissé le temps. Je voulais aller vite, faire des choses, pressée par les questions d'argent. Et ce que je faisais, je ne le faisais pas pour les bonnes raisons, c'est-à-dire : l'envie, la joie, le partage, l'amour.
 
En réalité, ce qu'il fallait c'est que je me mette en mode "réception", dans le calme et la confiance, pour savoir vers quoi, vers où, diriger mes pas. Et prendre en compte les messages que je recevais. Je les ignorais ou ne les comprenais pas parce que j'étais fixées sur certains objectifs qui ne venaient pas de l'inspiration. Il a bien fallu que je m'y mette, finalement, en mode "réception". Du coup, me sont revenus tous les messages que j'avais reçus mais pas entendus. Et ce qui en ressort n'a rien à voir avec tout ce que je pensais. Ce qui en ressort est constitué de tout ce que je suis et ai été. 
 
Car je ne suis pas seulement la somme des nouveautés qui ont surgi ces deux dernières années. C'est un peu comme si j'avais voulu totalement effacer le passé, le mettre de côté, pour ne faire qu'avec la "nouvelle" Michèle, celle qui est canal. Alors que je suis un tout, je suis la somme de tout ce que j'ai vécu. Cela fait toute mon humanité, justement. Le côté négatif des mémoires a été libéré et c'est très bien ainsi mais le côté positif est à prendre en compte. Je ne dois pas le larguer sur le bord du chemin comme s'il n'avait jamais existé.
 
Et me voilà donc partie pour de nouvelles aventures ...
 
Ce qui m'a décidée à faire grandir le blog pour signaler que je me sens devenir une vraie grande personne et à installer le bouton paypal "Faire un don" qui dit que je suis de plus en plus en alignement avec la Source, à l'écoute, donc prête à "recevoir" tous ses bienfaits, à tous les niveaux, de toutes les manières. En confiance. Dans cette paix intérieure à laquelle j'ai toujours tant aspiré.
 
Pas facile tous les jours d'être un travailleur de Lumière !!!
  
Je vous aime.
  
 Michèle
 Que la Lumière soit
 Au Coeur de Soi
      
Repost 0
Michèle Au Coeur de Soi - dans La voie du Magicien
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 17:00
Le petit mot de Neale Donald Walsch

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu veut que vous sachiez …

... que parfois il semble que ce soit « une chose après l’autre », mais en réalité, c’est une Bénédiction après une autre Bénédiction.

Je sais, je sais … vous ne le vivez pas de cette manière. Mais c’est parce que vous ne le voyez pas de cette manière. Dans cette affaire qu’est la vie, « ce que vous voyez est ce que vous obtenez ».

Si vous pensez que vous voyez de la lutte, la lutte est ce que vous allez vivre. Si vous décidez que vous voyez un cadeau (même si vous ne le voyez pas passer là, juste maintenant), un cadeau est ce que vous recevrez.

Il vous suffit d’attendre.

Et vous verrez.

Littéralement : vous verrez !

Avec amour,

Votre ami, Neale Donald Walsch

Repost 0
Michèle Au Coeur de Soi - dans La voie du Magicien
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 19:19

Bel-arbre-14.jpgAujourd'hui, j'avais envie de vous parler d'éveil de conscience, ce processus dans lequel vous êtes plongés puisque vous me lisez. Dans lequel nous sommes tous plongés. Aujourd'hui, je sais mieux comment cela se passe et cela me parait plus "simple", d'une certaine manière. Mais je me rappelle combien tout cela m'a paru incompréhensible par moments. Des moments où je ne savais plus à quel saint me vouer ni dans quel sens interprêter les signes. Combien j'ai pu résister parce que j'avais le sentiment de ne plus rien savoir ni vers où me tourner. Et je vois bien que c'est le cas pour de nombreuses personnes autour de moi.

Dans cette ère du Verseau dont on parle tant, il est souvent fait référence à l’éveil que d’autres appellent aussi ascension. Et nous savons, intellectuellement, plus ou moins de quoi il s’agit. Nous savons qu’il nous est demandé de lâcher prise de nos conflits, de nous libérer de nos peurs, d'intégrer nos émotions, de nous accepter, de nous aimer, de nous faire confiance, de redevenir UN, bref de nous réunifier, etc., etc.. Nous savons que nous devons nous abandonner à autre chose, à quelque chose qui vient de plus haut. Et nous savons que c’est vrai parce que quelque chose en nous, nous le dit. Quelque chose en nous pousse dans ce sens là.

Mais quel est ce processus par lequel nous sommes sensés passer ?

Pour atteindre ce niveau de conscience que nous recherchons, de grands changements doivent avoir lieu en nous. Et c’est difficile car notre résistance aux changements est grande … D'autant plus grande que nous ne savons pas vers quoi - de tangible - nous dirigeons nos pas, dans les premiers temps. Nous avons aussi souvent l’impression de devoir franchir l’infranchissable, d'avoir à escalader l’Everest alors que nous ne sommes que de petits marcheurs de campagne.

Pourtant, souvent, ces changements ont déjà débuté alors que nous n’en n’étions pas encore conscients. C'est juste que quelque chose en nous appelait au changement, d’une manière ou d’une autre.

Alors,  nous avons commencé à nous intéresser à des questions spirituelles, grâce à un livre sur lequel nous sommes tombés « par hasard » ou qui nous a attirés irrésistiblement sur le rayon d’une librairie. Ou nous avons été attirés sur un site internet. Ou alors, c’est une parole dite lors d’une discussion qui a fait écho en nous profondément.

Et nous nous sommes mis à cheminer, lentement mais surement, sur cette voie de la recherche de plus d’amour, plus d’harmonie, plus de joie, plus de sérénité …

Certaines personnes qui reviennent d'un coma où elles ont vécu ce que l’on appelle une EMI (expérience de mort imminente - voir mon article sur Mellen Thomas), évoquent toutes cette même intense lumière ainsi que ce sentiment d'amour inouï dans lequel elles ont été immergées en étant de l'autre côté du voile. Ces personnes n’en reviennent pas « indemnes » : une telle immersion a nettoyé l’ensemble de leurs mémoires cellulaires et leur a permis d’intégrer la Lumière d’Amour Divin d’un seul coup. Quand elles reviennent à elles, elles vibrent d’amour. Elles ne parlent plus que d’amour. L’amour est devenu la seule chose importante à leurs yeux. La peur les a quittées. Et toutes les émotions négatives qui accompagnent la peur, également. Ayant vécu une mutation en « session intensive », elles ont atteint un niveau de conscience supérieur, celui de la conscience du Divin en soi.

Pour les autres, c’est-à-dire nous, atteindre ce niveau de conscience se fait par paliers.

Nous avons soudain le sentiment que tout, autour de nous et en nous, se met à aller de travers. Que plus rien ne fonctionne comme avant. Nous nous retrouvons dans la grande « essoreuse de la Vie », avec des choses qui se font voir (situations, évènements, rencontres), qui nous remuent de l’intérieur, des émotions qui remontent. Et par les temps qui courent, ça secoue fort. Mais plus ça secoue fort et plus cela signifie que nous sommes capables d’aller loin dans cette nouvelle avancée que nous nous sommes concoctée. Que notre Ame, chère et tendre, nous a concoctée. C’est l’occasion de faire du grand ménage de mémoires encombrantes.

Lors d’un atelier sur les énergies féminines, Marie nous avait conseillé, dans ces moments-là, de nous connecter au cristal de la Terre et au grand soleil central en méditation, de manière à maintenir le cap plus facilement.

Ces moments portent en eux  une grande opportunité, celle de décider où nous voulons aller, quel est notre chemin maintenant. Notre mental s’en inquiétera car il n’est pas habitué à cette quête qui lui paraîtra bien hasardeuse. Et nous nous accrocherons peut-être à la situation qui se présente et entrerons dans le conflit qu’elle occasionne en nous. Cela signifiera que nous serons en train de nous dire et de dire à l’univers : «  là, voyez-vous, je décide de garder encore un peu la peur, le conflit, les émotions qui se présentent à moi. » Ce sera notre choix de faire ce choix. Nous avons le libre arbitre, donc ….

Mais il s’habituera, notre mental, à ce que nous fonctionnions différemment. Nous pourrons alors envoyer un autre signal, un signal fort et dire : « Non ! Stop ! Je ne veux plus de cela dans ma vie, mon chemin est ailleurs. Je décide de libérer la mémoire qui me fait vivre cette situation. » Oui, car dans ces moments, nous nous envoyons en fait une situation, une personne qui nous permet de "voir" ce que nous sommes prêts à libérer parce que nous avons fait auparavant un choix de vie qui tend vers plus de paix, de joie, d’harmonie, d’abondance, de magnificence, d'émerveillement, …. Comment ferions-nous autrement pour aller de l'avant sur ce fameux chemin ? 

Il existe différentes méthodes de transmutation des vieilles énergies. Certains utilisent les flammes comme la flamme violette. En ce qui me concerne, c’est Ho’oponopono qui est venu à moi. J’ai fait confiance à ce que mon âme m’envoyait et c’est donc ho’oponopono que je pratique. A chacun sa voie et toute voie est la bonne à partir du moment où nous nous faisons confiance.

A chaque nouvelle mémoire libérée et retournée à la Lumière, notre mental s’apaise. Je le vois un peu comme un chat tout hérissé qui tourne en rond nerveusement en crachant de rage jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il n’y a en réalité pas de danger. Il dirige alors ses pas vers le coussin qui l’attendait dans un coin. Il s’y pose mais guette encore un peu, de-ci de-là, pendant un moment, s’installe, tout en gardant un œil ouvert, on ne sait jamais, mais finit par se lover dans le bien-être et l’abandon qu’il affectionne finalement par-dessus tout, en ronronnant de plaisir.

A chaque nouvelle grande étape franchie, un temps d’intégration s'impose. Tout semble devenir statique autour de nous et en nous. Beaucoup se disent : je ne sais pas ce qui se passe mais je ressens comme un blocage encore … Mais ce ne sont que des moments d’intégration qui sont à accepter pleinement parce qu’ensuite de grands changements se font voir. Ce n’est qu’une fois sortis de cette sorte de léthargie que nous prenons conscience de tous les changements qui ont eu lieu en nous et qui vont se manifester aussi à l’extérieur de nous.

A un certain stade de développement de notre conscience, nous commençons à nous sentir comme guidés vers tel chemin plutôt qu’un autre. Cela signifie que nous sommes à nouveau en contact avec notre âme. Notre âme, c’est notre corps de Lumière, qui est resté de l’autre côté en attente de notre appel. Quand nous nous incarnons, une partie de nous reste de l’autre côté, pour nous guider, en passant au travers du voile de l’oubli. On l’appelle intuition ou petite voix. Heureusement que nous conservons ce lien avec l’autre côté, car elle seule sait encore pourquoi nous sommes revenus, une fois que nous nous sommes réincarnés. Et grâce à elle, en remontant le fil à travers elle, une fois que nous nous sommes reconnectés à elle, nous retrouvons également le contact avec ceux qui nous guident de tout leur amour, par de l’autre côté du voile, et avec notre Divinité.

Quand nous commençons à intégrer ce que l’on appelle notre corps de Lumière, certains symptômes peuvent apparaître. Au niveau de notre corps physique notamment qui fait lui aussi son grand ménage, au fur et à mesure. Cette intégration de la Lumière dans la matière peut causer certains désagréments pendant un certain temps mais ils sont tous passagers et il n'y a pas à s'en inquiéter.

L’effet « essoreuse » revient régulièrement nous éprouver également. Mais plus le temps passe, moins nous résistons, et plus le passage dans l’essoreuse est rapide.

Chemin faisant, notre troisième œil s'ouvre et nous nous mettons à voir plus clairement ce qui se passe réellement. Notre cœur s’ouvre également et nous nous mettons à ressentir plus clairement ce vers quoi nous souhaitons aller.

L’énergie d’amour s’installe petit à petit. Nous commençons à ressentir que nous sommes accompagnés par des présences. Nous commençons à croire aux anges, aux guides de Lumière et nous ne nous sentons plus aussi seuls. Nous savons qu'ils nous aident, qu'ils sont là pour nous accompagner pendant un moment sur le chemin. Nous commençons à percevoir une multitude de choses que nous ne percevions pas auparavant. Notre vie change, nos expériences changent. En fait, tout va changer, tout ce qui faisait notre vie va changer. Ce processus est une reprogrammation complète de notre petite personne pour que nous puissions enfin devenir une grande personne !

Et nous nous affermissons dans nos choix car plus nous avançons, plus nous ressentons le besoin d'intégrer encore plus de Lumière et encore plus d’Amour. Nous cessons alors de résister vraiment et acceptons, accueillons, les phases « essoreuse » car il devient évident que ce sont des passages obligés. Comment faire entrer de nouvelles acquisitions dans une maison qui est remplie à ras bord de vieilleries ?

A partir de là, notre âme - celle qui sait ce que nous sommes venus accomplir - notre âme ne nous lâchera plus. Elle nous guidera vers le but de notre vie. Et nous ne la lâcherons plus non plus et nous nous laisserons guider.

J'entends souvent : je sais que j'ai une mission mais je ne sais pas laquelle ! C'est quoi ma mission, est-ce que vous pouvez me le dire ?? Eh bien non, je ne peux pas. Personne d'autre que vous ne peut répondre à cette question.

Ce que je sais, c'est que nous avons tous un grand but commun : vivre le paradis sur terre en manifestant l’amour Divin dans cette incarnation que nous avons choisie. Mais nous allons tous manifester cet amour d’une manière bien spécifique. Notre manière à nous. Rien ne se dévoilera d’un coup de baguette magique. Cela se fera par le biais d’un processus. Pas à pas nous en apprendrons plus jusqu’à ce que toutes les pièces du puzzle s’assemblent et que nous puissions voir l’ensemble du tableau.

Il est essentiel de bien nous ancrer dans la matière, de nous connecter ou nous reconnecter à l’énergie de la Terre pendant le processus. Cet ancrage est essentiel aussi pour faire rayonner l’énergie Divine, l’énergie d’Amour dans cette incarnation. Car nous sommes là pour que cette énergie puisse s’exprimer dans la matière. Pour être des créateurs d’une réalité autre.

Qui nous mettra face à quoi en dernier ressort ? A  nous-mêmes, dans toute notre dimension d'êtres de Lumière incarnés, dans toute notre perfection.   

Bienheureuse journée à tous !

 Michèle
 Que la Lumière soit
 Au Coeur de Soi 
Repost 0
Michèle Au Coeur de Soi - dans L'éveil de conscience
commenter cet article