• : Au Coeur de Soi
  • Au Coeur de Soi
  • : Je souhaite que ce blog soit un espace de partage et de ressourcement pour vous qui êtes en pleine évolution spirituelle, d’accompagnement pour vous qui sentez des changements se produire en vous actuellement sans savoir quel sens leur donner. C'est aussi le lieu où j’ai pris mon envol et pu exprimer Qui Je Suis, une fois devenue canal de Grands Guides de Lumière. Car je suis une messagère de Lumière. Là réside toute ma joie et toute ma passion pour cette vie qu’il m'a été donné de vivre.
  • Contact

Rechercher

Qui regarde à l'extérieur rêve; qui regarde à l'intérieur s'éveille.

Carl Gustav Jung

La vie est une habitude, alors j’ai instauré l’habitude d’une belle vie.

Joe Vitale, auteur de "Zero Limit"

Le vieux sage dit à l'empereur :

"Ta pensée est limitée, pourtant tout ce que tu es capable d'imaginer peut exister. Il n'y a rien qui soit impossible."

FUN CHANG

Qu'est-ce que l'idéal ?

C'est l'épanouissement de l'âme humaine.

Qu'est-ce que l'âme humaine ?

C'est la plus haute fleur de la nature. 

Jean Jaurès

Nous sommes ici seulement pour apporter de la paix à notre propre vie, et si nous apportons de la paix à notre propre vie, tout, autour de nous, trouve son propre lieu, son propre rythme et et sa propre paix.

Morrnah SIMEONA

">

Gratitude

Merci de votre participation - libre - quand je réponds à l'une de vos questions.

Merci de me soutenir dans mon action, si le coeur vous en dit.

Gratitude

Michèle

18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 17:00

Coeurs-de-bougies.jpgUne amie me demandait récemment en quoi la pratique de ho'oponopono pouvait éviter le travail de "pelures d'oignons" que représentent les méthodes plus habituelles de développement personnel et si juste prononcer les quatre phrases permettait de réellement faire le travail en profondeur qu'elle souhaite faire.

Aujourd'hui, après plusieurs années de pratique de ho'oponopono, je sais que quand nous nettoyons "en profondeur" grâce aux méthodes habituelles, nous ne faisons en réalité qu'égratigner la surface du problème. Parce que nous ne nettoyons que le côté émergé de l’iceberg. Mais quand on considère un iceberg dans sa totalité et qu'on sait ce qu’il y a en dessous … Dieu sait que j’avais déjà nettoyé en profondeur - à ce qu'il me semblait - depuis des années et des années quand  j'ai dit stop. Je ne me sentais toujours pas plus heureuse, ni plus sereine ou tout simplement stable émotionnellement. Je me suis alors demandé s'il n'existait pas une méthode plus facile pour continuer à avancer. Je ne m'en étais pas rendue compte sur le moment mais je venais d'adresser une demande à l'univers et deux jours plus tard, c’est ho’oponopono qui est arrivé en réponse. J'ai pris acte, commencé à pratiquer et ça a littéralement transformé toute ma vie. Tout d'abord, j'ai eu le sentiment que tout mon être s'emparait de ces quatre phrases parce que je me retrouvais en train de les dire sans l'avoir décidé consciemment. Et je me suis bien vite rendue compte, subtilement parlant, de ce que ça impliquait de pratiquer ho'oponopono.

Parce que ce n’est pas juste une histoire de petites phrases à prononcer. Ho’oponopono agit comme une prière ou un mantra. En disant ces quatre phrases, nous permettons à la vibration des mots « pardon », « amour », « merci » d'agir en nous et ce faisant nous sollicitons le Divin. Et quand nous disons : je suis désolé(e), nous signalons simplement que nous avons pris conscience d’héberger une mémoire que nous sommes prêt(e) à laisser aller. Comme si nous agitions la corde qui nous relie à Dieu pour lui faire savoir que nous avons besoin de lui. Par ces quatre phrases, nous nous connectons donc directement au Divin qui nous répond en amenant à nous l’énergie d’amour nécessaire au nettoyage que nous sommes en train de faire.

Seuls avec notre petit mental, que pensons-nous pouvoir réellement faire ? Est-ce suffisant pour accéder à une vie heureuse, pleine, riche de belles expériences et de rencontres vraies ? Une vie où nous sommes en paix et vivons dans une totale confiance en la Vie ? Est-ce de cette façon que nous comprenons le sens profond de notre passage sur Terre ?  Ce n’est pas ce que j’ai expérimenté.

Par contre, depuis que je pratique ho’oponopono, ma vie s’est transformée à un point inimaginable et même s’il y a des moments difficiles (dès qu'on est en contact avec une mémoire, c'est difficile), j’accepte de les vivre, je les accueille - avec amour - parce que je sais qu'ensuite, une fois que j'aurai libéré la mémoire, la vie sera encore plus facile, plus joyeuse, plus riche de ce que je veux vraiment. 

Plus le temps passe et plus je comprends et intègre aussi la notion de 100 % responsable de ho'oponopono. Parce qu'elle dit que nous, être humains, sommes tous reliés puisque tous issus de la même Source. Donc quand nous nettoyons la mémoire qui nous relie à un autre, nous nous libérons mais libérons l'autre également d'une forme de co-dépendance. C'est ce qui m'a permis de lâcher prise sur certaines situations que je vivais douloureusement mais qui me semblaient inextricables et m'épuisaient énergétiquement parlant. Parce que j'avais le sentiment d'apporter ma juste contribution, de jouer ma partition, tout en laissant les personnes impliquées libres d'être telles qu'elles le souhaitaient. Pour ensuite retrouver ma joie de vivre et l'amour de ma vie !

Comme le dit le Dr Hew Len dans l'article ci-dessous, "le but de la vie n'a pas changé avec le nouveau millénaire." Il est et sera toujours de retrouver l'amour en nous. 

Bonne lecture

 

 Michèle
 Que la Lumière soit
 Au Coeur de Soi
 

Une maison divisée contre elle-même ne peut tenir debout. C’est vrai pour les nations, les communautés, les organisations et les familles, aussi bien que pour les individus. Dans la Maison de l’Humanité, l’individu est le dénominateur commun. Quand l’individu est divisé, la maison est divisée.

Dans le jeu du tennis, le système anglais de comptage des points est : Love (amour - qui, dans le jeu, signifie le début de la partie), 15, 30, 40, jeu. Le jeu commence avec l’Amour. Dans l’étymologie du mot, l’Amour n’est ni le résultat, ni l’enjeu, il sert simplement à ramener l’individu à l’Amour de rien, à la totalité.

Le procédé consiste à évacuer la colère, la peur, la culpabilité, le ressentiment, les formes pensées empoisonnées et les énergies toxiques qui divisent le mental, la maison de l’individu, provoquant la chute dans l’inharmonie et dans la maladie.

Le but de la vie est de retourner à l’Amour, instant après instant. Pour atteindre ce but, l’individu doit comprendre et accepter qu’il est responsable à 100% de la vie qu’il se crée. Il doit réaliser que ce sont ses propres pensées qui créent sa vie telle qu’elle est, instant après instant. Les problèmes ne viennent pas des gens, des lieux ou des situations mais bien des pensées liées à ces sujets. Il doit prendre conscience qu’il n’y a rien qui ressemble d’aucune façon à "en dehors". Les gens, les lieux et les situations existent seulement comme il les pense.

Un problème, c’est une mémoire toxique qui se répète, ce que Shakespeare décrit comme un "gémissement gémit par avance". Une mémoire toxique qui se répète divise le mental contre lui-même, contre l’Amour. La version révisée du Ho’oponopono est un processus de repentance, de pardon et de transmutation, une demande à l’Amour de vider et de prendre la place énergétique de la mémoire toxique. L’amour accomplit cela en circulant à travers le Mental, en commençant par le Mental Spirituel, la Super Conscience. Il continue son circuit à travers le Mental intellectuel, le Mental Conscient, en le libérant des énergies de pensée. Finalement, il se déplace dans le Mental Emotionnel, le Subconscient, vide les pensées d’émotions toxiques et les remplace par lui-même.

Voici un outil de pensée purificateur que chacun peut utiliser pour vider les énergies toxiques de ses pensées.

Penser mentalement : "J’allume la Lumière dans mes pensées au sujet de moi-même, de ma famille, de mes proches et de mes ancêtres". Il n’y a aucune limite à l’utilisation de cet outil. C’est une prière faite à l’Amour en lui demandant de nettoyer les pensées toxiques qui divisent votre Mental, votre maison, au sujet de vous-même, votre famille, vos proches et vos ancêtres.

Le but de la vie n’a pas changé avec l’arrivée du nouveau millénaire ! Il est et sera toujours le même: être restauré à l’Amour instant après instant. L’accomplissement de ce but requiert la responsabilité individuelle absolue. Il requiert la conscience du vrai problème qui divise d’abord l’individu, puis en second, tout ce qu’il y a autour.

Une maison divisée contre elle-même ne peut pas tenir debout.

Ihaleakala Hew Len, Ph.D.  

Partager cet article

Repost 0
Michèle Au Coeur de Soi - dans Ho'oponopono
commenter cet article

commentaires

Familia 30/03/2014 13:49

Bonjour du Québec, mais pas le même ! Moi aussi, je trouve bien intéressant, riche cette lecture et je dirais qu'il tombe bien pile dans ma vie .... Heureux hasard ! Serendipity ! Que la Vie et la lumière vous bercent doucement !

Au Coeur de Soi 30/03/2014 21:48

Quand le Maître est prêt, le Maître apparaît !!
Quelque soit la forme qu'il prenne. Comme celle d'un article à lire vers lequel vous avez été divinement guidée.
Merci à vous, nos Guides, pour votre soutien. Merci de nous orienter avec amour vers ce qui nous élève, vers ce qui élargit notre vision.
Bonne route à vous, Familia
Amour et Lumière
Michèle

Jigé 21/03/2013 20:14

Salut ami d’Outre-Atlantique et un beau bonjour du Québec. C’est par hasard que j’ai atterri ici. C'est beau ce blog; y a autant de neige que par chez-nous, dis donc. Salutations à toi.

Au Coeur de Soi 29/03/2013 00:53



Salut ami du Québec. Je ne sais pas à qui vous souhaitiez vous adresser mais moi je suis en plein milieu du Pacifique où le soleil et la chaleur rayonnent joyeusement, un endroit où l'on n'a
jamais, jamais vu la neige !!!