• : Au Coeur de Soi
  • Au Coeur de Soi
  • : Je souhaite que ce blog soit un espace de partage et de ressourcement pour vous qui êtes en pleine évolution spirituelle, d’accompagnement pour vous qui sentez des changements se produire en vous actuellement sans savoir quel sens leur donner. C'est aussi le lieu où j’ai pris mon envol et pu exprimer Qui Je Suis, une fois devenue canal de Grands Guides de Lumière. Car je suis une messagère de Lumière. Là réside toute ma joie et toute ma passion pour cette vie qu’il m'a été donné de vivre.
  • Contact

Rechercher

Qui regarde à l'extérieur rêve; qui regarde à l'intérieur s'éveille.

Carl Gustav Jung

La vie est une habitude, alors j’ai instauré l’habitude d’une belle vie.

Joe Vitale, auteur de "Zero Limit"

Le vieux sage dit à l'empereur :

"Ta pensée est limitée, pourtant tout ce que tu es capable d'imaginer peut exister. Il n'y a rien qui soit impossible."

FUN CHANG

Qu'est-ce que l'idéal ?

C'est l'épanouissement de l'âme humaine.

Qu'est-ce que l'âme humaine ?

C'est la plus haute fleur de la nature. 

Jean Jaurès

Nous sommes ici seulement pour apporter de la paix à notre propre vie, et si nous apportons de la paix à notre propre vie, tout, autour de nous, trouve son propre lieu, son propre rythme et et sa propre paix.

Morrnah SIMEONA

">

Gratitude

Merci de votre participation - libre - quand je réponds à l'une de vos questions.

Merci de me soutenir dans mon action, si le coeur vous en dit.

Gratitude

Michèle

21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 21:48

Jo-Wall-07---The-tree-of-peace.jpgJe suis en train de relire un livre de Louise Hay "La Force est en vous". Je l'ai depuis des années déjà et ce dont je me rappelais, c'est qu'elle y parlait beaucoup de la pensée positive avec des tonnes de phrases à se répéter constamment. En tout cas, c'est ce qu'il me semblait. Hmm, la pensée positive ... réputation surfaite. "Tu peux toujours te gargariser de pensées positives, si tu ne fais pas un vrai travail sur la libération de tes mémoires et le changement de tes habitudes, et de tes croyances, eh bien, c'est du vent !" me disais-je à une époque. 

On voit tant de gens faire cela, mettre de belles phrases sur leur mur Facebook par exemple, tout en continuant à faire ce qu'ils ont toujours fait et à se plaindre que rien ne va exactement comme ils le souhaiteraient, que la vie n'est pas sympa avec eux, qu'untel les enquiquine. Sans se rendre compte que la vie leur envoie toujours exactement ce qu'il faut pour leur permettre de voir là où le bât blesse. Et ainsi rectifier le tir.

J'avais donc remisé l'auteur au placard. Depuis, j'ai appris que la pensée positive contribue largement au changement en reformatant notre cerveau. Et qu'il faut en fait tout mener de front. Ca peut vous paraître beaucoup mais considérez que c'est juste un tout.

Les rouages de notre manière de fonctionner habituelle ne sont pas moins complexes. Bien au contraire ! Ils sont inconscients et automatiques tant que l'on n'a pas choisi de s'y attarder mais complexes. C'est une sorte d'enchevêtrement où tout s'emmèle. Alors que si l'on choisit l'autre option, celle du changement, petit à petit une plus grande clarté s'installe parce qu'on démèle l'écheveau d'une part, et qu'on apprend à fonctionner autrement, en collaboration avec la vie. On lâche les contrôles, la force brute ... et on surfe sur la vague !!

Tout cela pour dire que je ne sais quelle inspiration m'a fait reprendre et redécouvrir le livre de Louise Hay. Avec des yeux neufs pour constater qu'elle est d'une très grande sagesse. Et depuis quelques semaines, quand le besoin s'en fait sentir (ou pas), je me demande : "Tiens, qu'est-ce qu'il serait bon que je me remémore aujourd'hui ?" et je l'ouvre à une page au hazard. Et c'est formidable ! Il y a chaque fois une une réponse qui tombe pile poil !  

Je vous livre ci-dessous quelques extraits d'un chapitre où elle parle de la pensée positive et du changement.

 

Dans l'amour véritable,

Michèle
Que la Lumière soit
Au Coeur de Soi

 

Changer ? Oui, nous sommes toujours prêts à changer. Mais pas nous-mêmes - les autres. quand je dis les autres, j'inclus aussi le gouvernement, la compagnie, le patron ou le collègue, le service des impôts, les étrangers, l'école, le mari, la femme, la mère, le père, les enfants, etc. - tout le monde, sauf nous. Nous ne voulons pas changer mais nous voulons que le reste du monde change afin que notre vie soit différente. Et pourtant, cela va de soi, tout changement que nous allons opérer devra venir de nous-mêmes.

Changer signifie que nous nous affranchissons des sentiments d'isolement, de séparation, de solitude, de colère, de peur et de souffrance. Nous créons une existence emplie d'une paix merveilleuse, où nous pouvons nous détendre et apprécier la vie telle qu'elle nous est offerte - où nous savons que tout se passera bien. J'aime affirmer : "La vie est merveilleuse, tout est parfait dans mon univers, et j'avance toujous plus vers le plus grand bien." De cette façon, la direction qu'emrunte ma vie importe peu, car je sais qu'elle est la bonne. En outre, je peux apprécier toutes les situations et circonstances.

[...]     

Considérez le changement comme un ménage intérieur. Si vous le faites petit à petit, vous finirez par en venir à bout. Toutefois, vous n'avez pas besoin de l'avoir terminé pour constater les premiers résultats. Si vous changez rien qu'un petit peu, vous commencerez à vous sentir mieux très vite.

J'étais chez le révérend O.C. smith de la City of Angels science of mind Churche pour le nouvel an et il tint des propos qui me donnèrent à réfléchir :

"Nous sommes au nouvel an, mais prenez conscience que la nouvelle année ne vous changera pas. ce n'est pas parce qu'une nouvelle année débute que quelque chose changera dans votre vie. Le changement ne peut survenir que si vous êtes disposés à entrer en vous et à créer ce changement."

C'est si vrai. Au premier janvier les gens prennent toutes sortes de bonnes résolutions, mais étant donné qu'ils n'opèrent aucun changement à l'intérieur d'eux-mêmes, ces résolutions s'évanouissent très vite. [..] Tant que nous n'aurons pas accompli ces changements intérieurs, tant que nous ne serons pas prêts à effectuer le travail mental, rien à l'extérieur de nous ne changera. Et pourtant, ces changements intérieurs peuvent être d'une facilité déconcertante car la seule chose qu'il nous faut modifier est nos pensées.[..]Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour vous aider une fois que vous serez décidé à vous transformer. Apartir du moment où vous serez prêt à changer, vous serez surpris de voir les voies qu'emprunte l'univers pour vous aider. Il vous apporte ce dont vous avez besoin. Ce peut-être un livre, une cassette, un professeur ou même la remarque d'un ami qui prendra une signifaction profonde pour vous.

Quelquefois, les conditions empireront avant de s'améliorer, mais il n'y aps à s'inquiéter car le processus est engagé. les vieux barrages tombent, laissez-vous porter par le courant. Ne paniquez pas, n'envisagez pas l'échec. Continuez à formuler vos affirmations et à implanter les nouvelles croyances.

Progresser

Evidemment, il existe une période de transition entre le moment où vous décidez d'accomplir ce changement et celui où vous constatez les résultats. Vous oscillez entre l'ancien et le nouveau. Vous allez d'avant en arrière, entre ce qui était et ce que vous voudriez qui soit. C'est un processus normal et naturel. Souvent, j'entends les gens dire : "Oui, d'accord, je sais tout cela." Je leur réponds : "Et vous le faites ?" Connaître le processus et l'appliquer constituent deux étapes bien distinctes. Etre bien installé dans une nouvelle attitude et avoir complètement changé exige du temps. Jusque-là, vous devez être vigilant et soutenir vos efforts.

Beaucoup, par exemple, formulent leurs affirmation tois ou quatre fois et arrêtent. ensuite, ils prétendent que les affirmations ne marchent pas, ou qu'il s'agit d'une méthoede stupide et que sais-je encore. Vous devez vous donner le temps de pratiquer afin d'accomplir les changements; le changement exige de l'action. Comme je l'ai dit, c'est ce que vous faites après avoir formulé vos affirmations qui compte le plus.

Tandis que vous traversez cette période de transition, pensez à vous féliciter pour chaque petit pas que vous accomplissez dans la bonne direction. Si vous vous condamnez pour être redescendu d'un pas en arrière, alors l'effort devient pesant. Employez tous les outils à votre disposition en progressant de l'ancien vers le nouveau. Rassurez l'enfant en vous, dites lui qu'il ne craint rien.

Pour Gérald Jampolsky, auteur de plusieurs livres, aimer, c'est se libérer de la peur, et il n'y a que deux émotions : la peur et l'amour. Si nous ne venons pas de l'espace aimant du coeur, nous sommes dans la peur, et tous les états tels que l'isolement, la séparation, la colère, la culpabilité et la solitude (je rajouterais le manque) participent du syndrome de la peur. Il nous faut passer de la peur à l'amour et faire de l'amour une attitude plus permanente pour nous.

[...]

Rappelez-vous qu'en maintenant la paix intérieure, nous nous relions à tous les esprits pacifiques dau monde. La spiritualité nous relie tous sur le plan de l'âme et le sentiment de spiritualité cosmique que nous commençons tout juste à expérimenter est en passe de transformer le monde pour le mieux.

[...]

Vous êtes toujours en sécurité

La vie est une série de portes qui s'ouvrent et se ferment. Nous passons d'une pièce à l'autre pour vivre différentes expériences. [...] Avant de nous incarner à une époque particulière, nous décidons de la leçon que nous allons apprendre afin d'évoluer sur le plan spirituel. une fois que nous avons choisi la leçon, nous choisissons toutes les circonstances et situations qui nous premettront de l'apprendre, y compris nos parents, notre sexe, le le lieu de naissance et la race. Si vous êtes arrivés jusqu'ici, croyez-moi, c'est que vous avez fait tous les bons choix.

Il est essentiel, toujours, de vous rappeler que vous ne courez aucun risque. Vous n'avez rien à craindre du changement. Faites confiance à votre Conscience supérieure pour vous conduire et vous guider sur les voies les plus adaptées à votre croissance spirituelle. Ainsi que l'a dit Joseph Campbell : "Suivez votre bonheur suprême."

Voyez-vous ouvrir la porte sur la joie, la paix, la guérison, la prospérité et l'amour; des portes donnant sur la compréhension, la compassion, le pardon et la liberté; sur le mérite, l'estime et l'amour de soi.

 

Yes ! Yes ! Yes !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

De passage 14/09/2016 13:41

Bonjour. Un changement ne se vit pas merveilleusement bien !

De passage 15/09/2016 09:13

C'est ça, des choses à laquelle on s'y attendait pas. L'avantage est qu'il y a une seule décision à prendre même si on se demande si c'est vraiment ce qu'il faut faire... Pour l'instant, j'ai choisi d'aller dans cette direction, d'accepter ce tournant mais par contrainte, j'ai beaucoup de mal à me positionner face à ce changement. C'est dommage :/

Au Coeur de Soi 14/09/2016 20:31

C'est sur ! Tant de choses en nous résistent aux changements. L'être humain n'aime pas changer quoi que ce soit parce qu'il a peur de la vie et de ce qu'elle va lui amener. Mais une fois que l'on sait - et que l'on peut constater - à quel point la vie nous soutient, on accepte tous les changements car on a la certitude à l'avance que ce sera pour notre plus grand bien. Même quand ce qui nous arrive n'est pas ce que l'on aurait souhaité. Parce qu'on sait maintenant que les défis sont là pour que nous puissions voir en nous une croyance, une manière de fonctionner qui n'est pas bonne pour nous.

MERLIN 07/03/2014 10:46

Bonjour, j'espère que vous lirez ce message... (que j'aurai aimé vous écrire en privé). Je suis tombée par hasard sur votre blog, mais était ce vraiment un hasard ? Je ne pense pas. Je voulais
juste vous remercier pour la transparence de vos pensées, pour votre présentation, certains qui ne croient pas au monde parralèlle pourraient trouvé cela farfelu, pour ma part je trouve que vous
êtes très claire dans vos explications. Lorsque j'étais enfant, je pouvais ressentir la mort proche des personnes que je connaissais (cela me faisais très peur)vers l'adolescence j'avais predis à
ma meilleure amie qu'elle allait avoir 2 garçons dont un qui serait très blond, elle avait beaucoup rit car elle même est très brune, pourtant quelques années plus tard c'est ce qui est
arrivé...Une autre de mes amie qui habite à 500km de chez moi sortais de son échographie, je ne sais pas pourquoi ce matin là je l'ai appelé pour lui dire : " je sais que tu attends un garçon "
elle a crié et m'a dit "Michèle mais arrête tu me fais flippée, je viens juste de savoir que je suis enceinte..." Je lui ai répondu en riant : "Ha désolée, tu ne voulais peut-être pas savoir le
sexe alors... OUPSSS" Effectivement quelques mois plus tard naissait sont fils, et pareil pour ma soeur, par contre je ne ressend que la naissance des garçons !!!! mais un jour des pseudo copains
m'ont fait beaucoup de mal, j'ai été très peinée au départ, puis au fil du temps comme ils n'arrêttaient pas, j'ai ressentie une immense colère quelque chose de puissant en moi tellement puissant
qu'un matin dans ma salle de bain alors que la lumière était étteinte, je me maquillais (avec toujours cette colère immense) quand d'un seul coup j'ai senti une forte énergie sortir de mon corps,
ce qui a fait explosé l'ampoule de la salle de bain, encore une fois j'ai eu très peur... Aujourd'hui j'essai de canaliser mes ressentis, et j'écoute ma petite voix,un jour j'ai evité un accident,
alors que j'avais vu une voiture blanche bruler le feu rouge quelques secondes avant que cela n'arrive, j'ai crier à mon ami "attention à la voiture" par reflexe il a freiné et m'a dit "quelle
voiture ?" je lève les yeux et lui dis "celle-là", alors que je croyais vraiment l'avoir vu passé quelques secondes avant... j'ai plusieurs petites annectodes mais ce serait trop long à vous
expliquer... Ceci dit par crainte de tout cela j'avais "fermé" la porte, car je ne contrôlais rien. Aujourd'hui et ce depuis quelques années, j'ai laissé ouverte cette porte, et c'est ainsi que
j'ai connu votre blog... Car depuis plusieurs mois et plusieurs matins par semaine lorsque je regardais mon orloge elle indiquait 11:11 hier je me suis dis "il se passe quelque chose, qu'est ce que
cela veux dire ?" Et votre explication a été tellement précise, pour cela merci ! Je crois au monde parralèle, j'ai l'impression de "sentir" les anges qui me guident, parfois je me dis que je suis
un peu "étrange" mais maintenant je laisse "ma porte OUVERTE" car ces anges ont sû me prévenir de certains dangers, je ne contrôle toujours rien mais je suis attentifs aux signes exterieurs, à dire
vrai notre rencontre n'a pas l'air d'être un hasard car des signes sont apparu dans votre présentation : les voici : Vous vivez en polynésie et depuis quelques temps le petit garçon que je garde me
parle de la polynesie, ensuite je m'appelle Michèle Merlin, dans votre blog vous sitez MERLIN, mais aussi à chaque fin de note vous sité : Michèle que la lumière soit au coeur de soi... Voici
pourquoi je vous écrit ce message. Je ne vous demanderais pas de communiquer avec mes proches, je pense que vous avez assez à faire :) Non je voulais juste vous dire à quel point j'ai eu plaisir à
lire quelques notes de votre blog, et je pense que vous êtes une belle personne... Au plaisir de vous lire à nouveau, je vous souhaite beaucoup de belles choses.

Cordialement.

Michèle.

Mesnet 29/01/2014 19:24

Bonjour, je mets en ligne mon témoignage concernant l'éveil : http://cellequiregardaitlesoleil.eklablog.com/

Bonne route à tous.

Gabrielle Thil 22/01/2014 22:55

Bonjour Michèle,
Je viens moi-même de lire "Healing your life" de Louise Hay et je trouve l'exercice du miroir qu'elle recommande très puissant.
Surtout si on le met en perspective avec les propos d'Esther Hicks sur l'élévation du niveau vibratoire grâce à l'amour du Soi (Self-Love).