Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Michèle - Au Coeur de Soi

Liberté intérieure

Nous n’avons pas encore retrouvé la liberté de bouger comme nous le souhaitons. Le coronavirus – virus couronné ! - s’est accompagné d’une atteinte à notre liberté de circuler comme nous le voulons. Le simple fait que nous soyons privés de cette liberté-là nous prive d’autres libertés essentielles, comme d’aller où nous aimons, de faire ce que nous aimons, de voir qui nous aimons. Et cela fait remonter de nombreuses émotions à la surface.

Ensuite, que nous soyons seuls en confinement ou accompagnés par un ou plusieurs membres de notre foyer, cela s’accompagne là aussi, possiblement, de remontées d’émotions. Dans la solitude ou dans l’échange avec l’autre, nous pouvons nous sentir tristes, frustrés, en colère, agités, agressifs, impatients, insatisfaits, non respectés, etc …

Utilisons ce moment qui va durer encore un peu pour accueillir tout cela, en conscience, sans jugement pour « ce qui est ». Accueillons ces parts de nous-mêmes qui, parce qu’elles s’agitent, montrent qu’elles ont besoin d’amour. C’est le moment de les voir et de leur donner un espace. Oui, il y a en nous un mauvais parent qui s’exprime haut et fort. C’est celui qui nous amène à nous auto-flageller (je ne suis pas assez comme ci, trop cela) et à nous auto-saboter (je ne vais jamais y arriver, je ne suis pas capable). Il existe par qu'existe encore en nous un enfant qui continue de pleurer le fait de ne pas avoir été reconnu pour ce qu’il était, un enfant Lumière, et qui a été (ré-)éduqué fermement pour qu’il correspondre aux valeurs de ce monde. Mais nous pouvons leur donner de l’amour. A l'un comme à l'autre. Nous pouvons aller voir l'enfant blessé en nous et incarner pour lui, avec notre conscience d'aujourd'hui, un parent aimant, bienveillant, soutenant la Lumière en lui.  Nous pouvons le réconcilier avec l'histoire qu'il a vécue et lui donner l'élan de redevenir cette Lumière. Et traversant l'histoire de notre vie, cette énergie viendra jusqu'à celui que nous sommes aujourd'hui pour lui insuffler l'élan également d'incarner cette Lumière !

Mais nous pouvons aller voir le mauvais parent également. Ce juge intérieur qui a tellement intégré les mauvais traitements vécus, supposés développer certaines vertus, qu'il ne sait pas faire autrement. On peut lui donner de l'amour à lui aussi. Parce qu’il est le reflet d’une souffrance générationnelle.

Si vous êtes confinés en solitaire, c’est que c’est dans cette solitude que vos zones de non-amour peuvent ré-émerger. Si vous êtes confinés en famille et que cela fait des étincelles, observez ce qui se passe avec votre conscience supérieure. Quelles vieilles histoires êtes-vous en train de vous raconter dans vos énervements, vos agitations ?

Si nous nous laissions traverser par ces émotions qui remontent, nous leur permettons de retourner à la source. Un jour après l’autre, un événement après l’autre et donc une émotion après l’autre. En conscience. Tout en se disant que c’est Ok tout ce qui vient. Qu’il n’y a rien à juger.

Nous pourrons alors voir réapparaitre le bon parent qui aime inconditionnellement. Et c’est ce bon parent qui va pouvoir dire à l’enfant blessé qu’il peut rayonner sa Lumière, que c’est complètement Ok, qu’il peut même lâcher les chevaux !  Nous pourrons ainsi observer les changements que cela crée en nous.

C’est le meilleur moyen pour retrouver une autre liberté que nous avons quelque peu perdue de vue dans cette société dans laquelle nous vivons … Cette liberté-là, c’est la liberté intérieure. Cette liberté qui a permis à Nelson Mandela de ressortir de plus de trente ans d’enfermement avec une sagesse, une tranquillité et une joie puissantes. Il a cultivé sa liberté intérieure et a ensuite pu aider son pays à sortir d’un système aberrant.

Car cette liberté intérieure permet de retrouver force, courage et détermination. Espérance, joie et légèreté aussi.  

Ensuite, quand vient le temps de l’action, elle permet de rester bien concentrés, bien focus, sur ce que nous voulons voir apparaître dans notre vie.

Le confinement va prendre fin. Puissions-nous réinvestir ce monde avec une conscience plus éveillée.

Redevenons des êtres couronnés … investis de la sagesse de notre âme !

Michèle

Que la Lumière soit,

Au Coeur de Soi

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article