Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Michèle - Au Coeur de Soi

Dis-tu un grand OUI à la vie ?

Car quand tu choisis la vie, la vie te choisit.

Je reçois de plus en plus souvent le même type de message en canalisation. Un message qui dit que nous devons cesser de « travailler » sur nous pour nous installer dans quelque chose de plus fluide.

Récemment encore, au cours d’une canalisation faite à quelqu’un, il a été dit qu’être perpétuellement à la recherche de la source de nos blocages pouvait être considéré comme une forme de distraction. Et que nous avions mieux à faire au jour d’aujourd’hui, comme de rechercher, par exemple, ce qui serait source de joie, d’épanouissement, de légèreté et de le faire vivre dans notre vie.

Ce qui ne signifie aucunement qu’il s’agit de se détourner de la voie de la libération. Bien au contraire. Lorsque nous focalisons sur ce que nous voulons véritablement, tout ce qui s’y oppose en nous, va venir se faire voir. Mais il suffit aujourd’hui de simplement se laisser traverser par les émotions qui témoignent de cette opposition en nous. Se laisser traverser sans résister est libérateur. Quand nous comprenons que chaque moment et chaque expérience ont été choisis par nous-m’aime, quand nous cessons de refuser ces moments de challenge pour au contraire les embrasser parce qu’ils contiennent un cadeau, celui de la libération, nous sentons qu’une paix de plus en plus grande finit par nous habiter. Même si ça peut sembler difficile, traverser nos peurs est le chemin qui mène à la paix.

Au plus fort de la tempête, cela peut même être considéré comme mission impossible. « J’aimerais bien mais ce n’est pas si simple, avec tout ce qui se passe dans ma vie en ce moment. » ai-je entendu. Ce que je comprends parfaitement pour avoir vécu des périodes semblables, où tout semble s’effondrer en même temps. Et pourtant. Justement. Au plus fort de la tempête, accueillir toutes les émotions qui remontent, les laisser nous traverser sans résister, permet à un moment donné, dans l’apaisement qui se produit, d’y voir plus clair. Et ainsi, de trouver des solutions, des idées, que l’on n’aurait pas eues avant. Pour, au final, se sentir plus fort.

J’ai intitulé mes cercles « Incarnation, Rêve et Magie » avec ce sous-titre « Vivre ses rêves et la magie de la vie dans l’incarnation ». J’aurais pu rajouter : « apprendre à vivre …» car voilà ce qui est devenu important en ce qui me concerne. Que nous apprenions tous à vivre une vie quotidienne empreinte de conscience et d’amour, cet amour qui nous invite à suivre la voie de la joie, de la légèreté, de la magie de la vie car, oui, « quand nous choisissons la vie, la vie nous choisit. »,

Jeshua m’avait expliqué par message canalisé il y a quelques années que les maîtres d’avant, comme lui, avaient vécu des initiations dans le secret de communautés spirituelles dont souvent on taisait même le nom. Le commun des mortels n’en avait pas connaissance et n’y avait donc pas accès. Aujourd’hui, nous sommes tous concernés et les initiations se vivent dans notre quotidien. Chaque gros challenge que nous vivons est une forme d’initiation au cours de laquelle la Vie nous invite à changer notre vision de la vie, nos modes de fonctionnements, nos croyances.

Une maladie grave, une rupture fracassante, un deuil, un accident, un gros conflit familial, etc, sont autant d’appels de la Vie à mettre du mouvement, de l’inspiration dans notre vie. Et si nous voulons bien être dans l’accueil et donner un espace aux émotions que cela fait remonter en nous, nous pouvons guérir des parts de nous qui ont souffert en d’autres temps (dans le passé de notre vie actuelle mais peut-être aussi dans une vie antérieure), dans des circonstances similaires. Juste accueillir l’émotion, la considérer comme une amie qui frappe à la porte, lui offrir non pas un thé ou un café mais un espace. L’espace de notre amour, de notre compassion.

La solution est là, toute simple, en fait. Et pourtant, que de résistance en chacun de nous ! Chaque résistance à ce qui est est un refus de regarder ce qui pèse en nous, ce qui s’est immobilisé, cristallisé mais que nous avions choisi de transcender en revenant vivre une existence terrestre.

La question qu’on peut se poser est : qu’est-ce qu’une vie spirituelle, qu'est-ce que la vie tout simplement, si nous refusons de nous incarner véritablement afin de rayonner ce Divin en nous ? 

Lors d’un cercle de Lumière, j’ai entendu de la part de la même personne : « Je n’ai pas demandé à être là (sur terre). Je suis fatiguée d’en baver comme j’en bave. Je n’ai pas mérité cela. » et « La vie est belle. Tout est spirituel. » Ah ?! Et si nous cessions de nous leurrer, que nous sortions de nos contradictions, pour commencer à "permettre". Permettre à la Vie de polir nos aspérités, lui permettre de nous façonner pour que nous puissions véritablement être un réceptacle pour la Source. 

Dès que l’on cesse de lutter, lutter contre tout ce que la Vie nous apporte, nous vivons de la magie. Par à-coups, bien trop souvent. Même moi, je le reconnais humblement, je ne suis pas toujours dans la magie. Mais j’ai appris à observer, et je sais aujourd’hui comment tout cela fonctionne. Alors, à chaque nouvelle lutte, je sens que je lâche un nouveau pan de cette manie qui nous occupe tous.

Il est possible de se déployer totalement, sans aucune crainte. Il est possible d’avancer le cœur ouvert, totalement. Ouvert à ce qui se présente, sans cuirasses, sans protections. Car la Vie est là pour nous soutenir en permanence, en toutes choses.

Le mouvement de la Vie est incessant. Dès que vous cessez la lutte, ce mouvement ne se présente plus comme un tourbillon. Cessez la lutte et vous pourrez ressentir toute la fluidité de cette Vie. Un courant fluide, par lequel vous pourrez vous laisser bercer. La vie n’est pas une vague énorme qui cherche à vous plaquer au sol. C’est un courant fluide, parfois tranquille, parfois moins, qui polit nos aspérités.

Il est loin d’être implacable. Et il nous mène à ce grand moment : quand nous savons enfin dire un grand OUI à la Vie et que la Vie nous répond par un même OUI.  

 Michèle
 Que la Lumière soit,
 Au Coeur de Soi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

colime 03/11/2019 17:54

Merci infiniment!