Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Michèle - Au Coeur de Soi

Etre, en communion avec Gaïa

Nous nous incarnons sur terre pour vivre l’amour - le Divin - que nous sommes dans une communion étroite avec Gaïa. Beaucoup d’entre vous peuvent le faire en toute conscience et développer la communication, les interactions avec elle. Vous qui me lisez, vous pouvez le faire.

J’entends parfois dire que le jour où nous aurons disparu de la surface de la Terre, elle ne s’en portera pas plus mal et qu’elle pourra enfin retrouver son aspect d’avant. Verdure partout, forêts luxuriantes, océans propres, animaux en forme. Diversité retrouvée, renouvelée. C’est surement vrai, dans un certain sens.

Mais pensez-vous vraiment que nous soyons arrivés là par hasard et que nous soyons destinés à disparaître de sa surface, sans autre forme de procès ? Bien évidemment que non. Cela faisait partie du grand plan Divin que de réunir la terre et l’humanité. Pour une bonne raison.

Elever notre vibration, soutenir cette vibration au quotidien, c’est aussi accompagner Gaïa et la soutenir dans son ascension, collaborer avec elle. Nous pouvons très bien ne pas le ressentir - pas encore - mais nous savons tous, de manière simple et tangible, ce que la nature a à nous apporter. Nous ressentons tous du bien-être, une tranquillité retrouvée dès que nous faisons une pause dans un quotidien agité pour aller faire une petite balade en nature. Pourquoi y a-t-il autant de monde pour se précipiter sur les routes l’été et rejoindre la mer ? Parce qu’intuitivement, nous savons ce qu’elle nous apporte, elle aussi. Ce regain d’énergie, ce nettoyage de nos corps subtils. Nous repartons tout propres, tout requinqués.

J’ai fait une lecture ce matin à une personne et son âme lui a délivré un message concernant les profondes connexions qu’elle a pu avoir antérieurement avec la Terre Mère. Bien que ne vivant pas encore véritablement une telle connexion dans cette vie-ci, le message lui a parlé. Les stages et apprentissages qu’elle a ressenti de faire ces derniers temps, convergent vers quelque chose qui va dans ce sens. Son amour des plantes, son envie de les saluer le matin …

Eh oui ! Nous avons eu l’occasion, à d’autre périodes, quand l’industrialisation n’avait pas encore fait son apparition, de mesurer les effets de l’énergie de la nature sur nous. Nous avons eu des vies au cours desquelles nous savions encore collaborer avec elle, mais aussi avec la lune et d’autres planètes. Nous savions leur influence sur les cultures. Nous menions des rituels qui avaient un sens profond.

 

" La terre n'est pas une plate-forme pour la vie humaine. C'est un être vivant. Nous ne sommes pas juste dessus, nous en faisons partie. Sa santé est notre santé." -Thomas Moore

 

Alors quand bien même vous ne réussissez pas encore à vous en souvenir, il peut être intéressant de remarquer qu’il y a dans votre vie des indicateurs, des événements qui, comme les petits cailloux du petit poucet, convergent vers une reconnexion. Qui appellent à cela, qui cherchent à s’exprimer, d’une manière ou d’une autre, en nous. 

Il y a une vingtaine d’années, je m’étais fait faire mon thème astral par une astrologue. Elle avait été interpellée par le fait que j’avais « pratiquement toutes mes planètes à la Terre ». Elle m’avait donc dit que je pouvais avoir un ancrage hyper puissant … Ah bon ?? Je ne comprenais pas ce qu’elle voulait dire à cette époque. J’étais venue la voir pendant une période où j’étais plutôt perdue dans ma vie et donc pas particulièrement ancrée. Ce qu’elle m’a raconté-là, je ne le vivais pas le moins du monde. Mais j’ai toujours gardé ses paroles en mémoire. Et j’ai rassemblé les morceaux, petit à petit, au fil des ans. Jusqu’à ce que je reçoive un message indiquant que nous étions comme des capteurs à la surface de la Terre, destinés à être traversés par certaines énergies pour les transmettre à Gaïa qui, en retour, nous transmet son énergie. Plus notre flamme rayonne, plus l’interaction est importante. J’ai donc compris que nous avions un rôle à jouer plus important que je ne le pensais jusque-là. Mais il m’a fallu encore tout un temps pour la ressentir dans mon cœur, cette interaction. Et ce n’est que maintenant, depuis mon retour en France, que je la vis dans mon corps. Ca peut mettre du temps ! Mais peu importe.

Et pendant que j’écris ce texte, je me rends compte qu’un petit être de la nature vient de prendre place sur le rebord de me fenêtre qui est ouverte. Je me suis reconnectée à eux aussi récemment.

« Ecris sur nous, me dit-il. On est là, on existe. On est partout. Toujours reliés à vous même si vous ne nous voyez pas. Tu vois la forêt ? (j’ai une forêt juste en face de chez moi) Eh bien, depuis que tu es dans cette maison, nous en descendons souvent. Nous prenons soin de ton potager aussi parce que nous avons vu que tu étais heureuse de le faire. Nous ne voulons, qu’une chose, c’est que vous reconnaissiez notre existence, même si vous ne nous voyez pas. Nous sommes sur un autre plan et il faut que vous soyez dans une écoute très fine et attentive pour nous contacter. Nous, nous vous voyons très bien, parce que nous sommes habitués à travailler avec une matière qui est tangible pour vous, la nature. Nous travaillons les énergies parce que les plantes ont aussi des corps subtils. Nous agissons sur eux.  Quand vous approchez les plantes avec une conscience totalement fermée, pour détruire ce que nous avons construit, édifié à force de soins constants et d’attention bienveillante, nous sommes tristes. Oui, c’est vrai, cela nous rend tristes. Mais quand nous rencontrons quelqu’un qui vient « en ami », nous sommes consolés, réconfortés. Les humains détruisent beaucoup et nous sommes en communication constante avec nos frères qui souffrent dans les forêts que l’on détruit. Pour les soutenir. Vous avez un rôle important à jouer car vous êtes les seuls, vous les « amis de la nature », à pouvoir contacter ces humains totalement fermés. En cela, nous avons un besoin urgent de vous. Nous attendons votre soutien. Alors, je peux te dire que nous sommes très heureux de vous rencontrer à chaque fois que c’est possible. Ouvrez-vous, dans votre cœur, à notre existence. Ouvrez-vous à nous, avec vos sens subtils, quand vous êtes dans la nature. Nous sommes dans cette attente, nous vous suivons pas à pas, le cœur plein d’espoir à chaque fois que vous entrez "sur nos terres". N’entrez plus dans les forêts sans conscience. Le simple fait que vous veniez à nous en conscience, nous permet de communiquer avec vous dans le subtil. C’est déjà un pas. Nous pouvons travailler avec vous, dans cette conscience-là, à ouvrir un peu plus vos sens subtils. Jusqu’à ce que vous puissiez enfin ressentir notre présence, recevoir notre joie, notre curiosité de vous, nos messages. Soyez curieux de nous, vous aussi. Car nous avons beaucoup à faire, ensemble. »

Voilà, tout est dit. Autorisez-vous à redevenir un petit enfant.

 Michèle
 Que la Lumière soit
 Au Coeur de Soi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Margaux 15/01/2020 08:23

Bonjour Michèle,
Mille MERCI pour tous ces Merveilleux partages de vérités, de poésies, ... qui enchantent et font Vibrer mon Cœur! Tellement Heureuse ce matin de découvrir votre site! Je vous Souhaite une Belle Journée baignée de Belles Énergies. Margaux

Au Coeur de Soi 15/01/2020 09:18

Merci Margaux ! ❤️ Très belle journée à vous aussi ! Michèle

Mario 04/08/2019 18:57

Infiniment Merci pour chacun de vos partage. Merci.

Au Coeur de Soi 04/08/2019 19:03

Merci Mario !