Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Michèle - Au Coeur de Soi

Message canalisé ''se prendre par la main''- Cercle de femmes du 3 décembre 2017

Nous avions prévu, au cours de ce cercle, d'accueillir notre féminin en nous permettant d'être des mères pour nos diverses facettes souffrantes, nos ombres intérieures, une mère participant à leur apaisement, une mère leur permettant d'évoluer. Pour que ces parts puissent se fondre à nouveau dans la Lumière et retrouver leur essence. Pour que nous soyons ensuite plus libres de nous construire sur cette Terre un environnement choisi au plus haut niveau de notre être, un environnement serein, joyeux, vivant, vibrant de belles énergies.

Voici le message que Yeshua est venu nous offrir, un message qui concerne tout le monde :

 

 

Se prendre par la main, c’est s’accorder de l’attention, de la douceur, de la gentillesse, de la bienveillance.

Se prendre par la main, c’est aussi s’autoriser à avancer avec autant de légèreté que possible vers sa joie, sa plénitude, vers la confiance, l’amour, la paix intérieure.

Se prendre par la main, c’est aussi et encore, accepter de cesser de jouer à certains jeux. Faire ce choix conscient et volontaire de cesser de jouer à ces jeux de victime / bourreau, sauveur / sauvé.

Personne, en dehors de vous, ne peut vous sauver et vous ne pouvez sauver personne. Chacun ne peut avancer sur son chemin qu'en se prenant, soi, par la main. Vous pouvez, bien évidemment, recevoir d’utiles conseils, être éclairés, par ceux qui ont déjà fait certains choix. Car tout cela est une histoire de choix que l’on fait. Pour celui qui a déjà fait le choix de la liberté et qui la vit véritablement, il y a là un guide, un exemple, sur lequel il est possible de s’appuyer. Vous pouvez aussi nous demander, à nous vos guides, d’être là en soutien, au niveau vibratoire, au niveau des idées que l’on peut vous chuchoter à l’oreille.

Mais se prendre par la main, c’est également demander à tout son être - à toutes ces parties de soi, celles qui résistent, celles qui avancent en rythme, ainsi qu’à son âme - d’être là, présent, à ses côtés pour rassembler toute son énergie.

Et même si certaines parties de vous s’expriment dans un sens qui vous semble contraire à ce que vous souhaitez, emmenez-les avec vous. Cela peut se faire de manière extrêmement simple, joyeuse même. Laissez aller la souffrance et la lutte. Soyez comme une famille, avec des enfants turbulents peut-être, mais que vous aimez et qui peuvent être emmenés.

Même s’ils disent non, même s’ils disent : « Je ne veux pas y aller, j’ai peur », il est possible de les prendre par la main, avec bienveillance et amour, dans la compréhension de la peur qui les anime. Prenez cette ribambelle d’enfants par la main et emmenez-les vers cet Eden dans lequel vous avez envie de vivre.

Racontez-leur, à tous ces enfants réticents, turbulents, racontez-leur votre vision de cet Eden. Dites-leur toute la joie, tout l’amusement, toutes les activités, toutes les rencontres qui seront possibles là où vous souhaitez vous rendre. Et emmenez-les.

Il n’est pas besoin de s’asseoir à leur côté et de les faire parler de leur peur. Ca n’est plus utile aujourd’hui. Un regard bienveillant, des bras réconfortants, des paroles joyeuses, vous leur tendez la main, en maître que vous êtes, sûre de vous et de l’endroit que vous voulez atteindre, et elles se laisseront emmener. Ainsi, vous continuez votre chemin.

Emmenez tout ce petit monde joyeusement vers cette destination merveilleuse que vous portez en vous. Emmenez tout le monde, ne laissez personne derrière vous. Rassemblez-vous. Il y a une étoile au-dessus de votre tête. Cette étoile, c’est l’étoile de Noël, c’est l’étoile qu’on suivie certains bergers. C’est l’étoile qui en a mené d'autres à la réussite. Cette étoile, c'est votre âme. Votre âme est une étoile que vous devez suivre. Dans votre cœur, il y a un rêve et votre étoile va vous y emmener, avec tout votre petit monde, toutes vos énergies rassemblées.

N’est-ce pas une belle vision ? Et peu importe, qu’il fasse nuit, qu’il fasse jour, qu’il fasse froid, qu’il fasse chaud, qu’il pleuve ou qu’il vente, réjouissez-vous de chaque étape, de chaque expérience qui se présente. Vous êtes des maîtres. Vous êtes le grand opérateur, celui qui choisit la destination, guidé par votre âme.

Que votre main tendue à toutes ces parties de vous qui sont en réticence, soit amoureuse, amoureuse de ces parties, amoureuses de la destination, amoureuse de la Vie, amoureuse de sa vie.

Soyez amoureuses Mesdames, toutes autant que vous êtes, et bienveillantes.

Je suis Yeshua et je vous accompagne sur ce chemin, ainsi que tous vos guides. Alors avancez en toute confiance. La confiance également en ce guide que vous pouvez être, que vous savez être pour vous-même.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article