• : Au Coeur de Soi
  • Au Coeur de Soi
  • : Je souhaite que ce blog soit un espace de partage et de ressourcement pour vous qui êtes en pleine évolution spirituelle, d’accompagnement pour vous qui sentez des changements se produire en vous actuellement sans savoir quel sens leur donner. C'est aussi le lieu où j’ai pris mon envol et pu exprimer Qui Je Suis, une fois devenue canal de Grands Guides de Lumière. Car je suis une messagère de Lumière. Là réside toute ma joie et toute ma passion pour cette vie qu’il m'a été donné de vivre.
  • Contact

Qui regarde à l'extérieur rêve; qui regarde à l'intérieur s'éveille.

Carl Gustav Jung

Rechercher

La vie est une habitude, alors j’ai instauré l’habitude d’une belle vie.

Joe Vitale, auteur de "Zero Limit"

Le vieux sage dit à l'empereur :

"Ta pensée est limitée, pourtant tout ce que tu es capable d'imaginer peut exister. Il n'y a rien qui soit impossible."

FUN CHANG

Qu'est-ce que l'idéal ?

C'est l'épanouissement de l'âme humaine.

Qu'est-ce que l'âme humaine ?

C'est la plus haute fleur de la nature. 

Jean Jaurès

Nous sommes ici seulement pour apporter de la paix à notre propre vie, et si nous apportons de la paix à notre propre vie, tout, autour de nous, trouve son propre lieu, son propre rythme et et sa propre paix.

Morrnah SIMEONA

Le meilleur cadeau que vous pouvez faire aux générations futures, c'est votre guérison. 

  Don Marcellino

  Homme-médecine amérindien

14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 19:26

Une très belle vidéo de Gilles Delieuze - que de douceur dans sa voix ! - où il nous propose de changer de regard et de vivre avec ce qui est.

Pour résumer, il nous recommande de nous émerveiller devant la vie sans pour autant nier l'existence de nos parts sombres, qui gronderaient alors de plus en plus fort. Mais il n'est pas question non plus de focuser dessus et de leur donner toute la place dans notre vie.

La voie de la justesse c'est de regarder nos parts sombres en comprenant que leur axe originel était la perfection mais qu'elles ont vécu un choc. Ce n'est pas leur nature d'être distordues mais c'est le flot d'expériences non intégrées qui les a fait dévier de leur axe. Et c'est seulement par l'amour, par le réconfort, la tendresse, la douceur que l'on peut leur permettre de retrouver leur fluidité, leur axe. Si ces parts crient si fort, c'est qu'elles appellent l'amour.

Mon Dieu, que sa parole est claire et fluide !

Et cela correspond parfaitement à ce que j'engrange comme connaissance, intime et profonde, en faisant des lectures d'âme. Quand cet autre être que la personne en séance a été me raconte sa vie, son trauma, il pleure d'avoir vécu cela, s'insurge aussi. Quand je le vois repasser de l'autre côté et être accueilli par son guide, il est alors réconforté et son guide l'amène progressivement à voir quel était le plan Divin caché derrière l'expérience et à quelle sagesse cette expérience l'a amené au cours de sa vie terrestre : plus de compréhension, d'amour, de partage, d'ouverture, de service aux autres, etc. Il n'y a jamais aucun reproche. C'est toujours : "Vois un peu tout ce que tu as glané en sagesse dans cette vie, suite à cette expérience que tu as vécue. Accepte aussi de voir au-delà : ton plan Divin, celui que tu as choisi, s'est parfaitement bien déroulé. Tu peux maintenant lâcher prise des émotions que tu as ressenties." Quand l'être repart en ne conservant que le traumatisme vécu et pas tous les acquis ultérieurs, ces émotions restent actives. Ce sont elles qui nous occupent encore dans cette vie-ci.

Parfois, il peut s'agir du plan de la planète elle même auquel nous avons, à notre niveau, participé au travers de l'événement traumatique que nous avons vécu dans cette autre vie. Je pense à cela car j'ai fait récemment une lecture à une amie qui avait été aborigène en Australie juste au moment de l'arrivée des colons. Elle avait été profondément choquée de l'étiquette "sauvages" que les siens avaient reçue alors même que ces colons n'avaient aucune idée de la manière dont les siens étaient connectés à la Terre Mère, au cosmos et à toute une réalité non physique qu'ils percevaient. L'arrogance des colons avait fait naître une peur pour ce qu'allaient vivre ses enfants et petits enfants à leur contact. Elle était repartie de l'autre côté en étant toute recroquevillée dans sa coquille énergétique. Mais son guide lui a dit : "Ne t'inquiète pas pour la survie des tiens et de vos connaissances. Rien ne se perdra en réalité. Vous deviez vous rencontrer car c'est l'humanité toute entière qui doit s'ouvrir à cette connaissance et à cette sagesse que vous avez su retrouver et vivre en incarnation."

A chaque fois, c'est juste merveilleux pour moi de voir l'être se décrisper et se redéployer en paix, en plénitude, en joie ... Car le guide en présence offre toujours ce regard d'amour qui permet à l'être de laisser se dissoudre les émotions qui l'ont envahi et de retrouver ainsi une liberté, une fluidité qui vont se poser dans la vie actuelle, suite à la lecture.

Comme le dit encore Gilles Delieuze : "Il y a une orchestration Divine que nous avons nous-même composée", dans les bons moments comme dans ceux qui coincent. Et on peut, des dizaines, des centaines, voire des milliers d'années plus tard, décider de remettre de la Lumière dans tout cela pour que notre histoire entière se réécrive.

C'est ça, le miracle de la Vie !!

Dans la douceur de l'Amour véritable,

Michèle

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ignacia 15/09/2016 10:58

C'est magnifique. Merci